Lux Indomitis pour 2 guitares et électronique


Quand j’ai flâné à Tokyo, par hasard, j’ai trouvé une pierre précieuse naturelle dans un magasin de curiosité. Habituellement, je n’ai aucun intérêt pour les joyaux. Mais, ce jour-là, je me suis plongé quelques minutes dans la contemplation de cette pierre parce que sa structure brute non travaillée m’a profondement fasciné. Cette texture est due non seulement au prisme transparent et délicat, mais aussi à la présence de la crevasse et à la partie opaque. Cette texture sauvage m’a évoqué les souvenirs qui se sont empreints dans cette pierre avec une force intense quand la nature l’avait fabriqué. Cette coexistence des caractères ambivalents m’a montré une certaine conception du monde. C’était comme un univers de poche.
Cette expérience m’a inspiré pour la composition de ma pièce «Lux Indomitis». Pour illustrer cette impression, la guitare m’a semblé idéale car cet instrument permet d’obtenir des sons d’une grande variété allant du délicat à l’intense.